Mortalité piscicole – Lac de Marcenay

Pêcheurs et promeneurs ont récemment contacté la Fédération de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques de Côte-d’Or au sujet d’une mortalité piscicole observée au Lac de Marcenay.

Celle-ci n’est pas due à une pollution, mais à la virémie de la carpe, maladie développée suite aux alternances de température qui ont rendu les carpes incapables de frayer. De fortes densités de population et de grandes variations de température favorisent l’apparition de la maladie. Les conditions étant malheureusement réunies, des mortalités sont constatées sur d’autres plans d’eau et canaux de Côte-d’Or et des départements voisins.

Plusieurs nettoyages ont déjà été effectués, mais l’épisode n’étant pas terminé, d’autres poissons morts seront encore observables dans les jours à venir. D’autres enlèvements seront faits régulièrement.

L’agent causal de la virémie de la carpe ne présente aucun risque pour la santé humaine ni pour les animaux qui s’abreuveraient. Afin de limiter les risques de propagation du virus, nous recommandons d’éviter la pêche dans les plans d’eau où il y a mortalité et de décontaminer votre matériel de pêche.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *